Communications internes

Les communications internes sont essentielles, tout le monde le sait. Elles comptent autant pour la petite, que pour la grande organisation. Pour la toute petite aussi. Parce que le nombre restreint d’employés fait souvent présumer, à tort, que tout se sait et que la communication informelle fait son oeuvre.

Les communications internes ne servent pas seulement à annoncer l’arrivée d’un nouveau boss ou souligner l’acquisition d’un nouveau compte. Elles servent de levier pour diffuser la culture, les ambitions d’entreprise, motiver et surtout, écouter les employés. Au fond, je dis internes, mais selon moi, on devrait parler de communications d’entreprise, tout simplement. Même discours dedans que dehors, les frontières n’existent plus maintenant. Et je m’en réjouis !

Beaucoup d’employeurs prennent pour acquis que les talents à leur emploi connaissent bien les valeurs et la vision de leur boîte. Aussi, ils s’exclament en reproche quand ils voient un clash: “Comment mon directeur de compte a-t-il pu dire ça au client ? C’est tellement pas nous autres ! » « Non mais, cette dernière campagne ! Le directeur de création débarque de quelle planète coudonc ?!”

Souvent, ces dirigeants savent pointer où ça accroche, mais quand on leur demande ce qu’ils font pour bien communiquer leurs croyances, ou si on les questionne sur l’énergie qu’ils investissent dans ce lègue : silence radio. En fait, ils réalisent bien souvent qu’ils ne se sont jamais arrêtés à bien les cerner et les nommer. Le tout se fait intuitivement depuis si longtemps. Rien n’est perdu, il n’est jamais trop tard.

Je vous partage cette vidéo, un p’tit boost motivant parce que léger. En anglais par contre.

Il n’est donc jamais trop tard pour discuter avec les employés, les plus anciens comme les nouveaux. Question de créer l’occasion pour mesurer où ils en sont face à l’organisation,  leur appartenance, leur perception des valeurs et aussi, entendre leurs valeurs à eux.

Et pourquoi en discuter plutôt que de rédiger un beau document à diffuser à tous par courriel ? Parce qu’il est précieux de prendre le pouls et de s’ajuster. Surtout, il faut éviter de tomber dans le blabla unidirectionnel. Celui-là même qui ne fonctionne plus depuis des lunes. Encore moins en 2010.

Si je vous demande de résumer en quelques mots les croyances ou les valeurs de votre organisation, comme employeur ou comme employé, vous répondez quoi ?

Laisser un commentaire