Inspirer

Tous les patrons se le font dire, de toutes les manières et en toutes circonstances, savoir inspirer est essentiel. Parce que des employés inspirés, c’est bon pour l’énergie, l’ambition, la loyauté, c’est bon pour la business!

On a tendance à garder ce discours exclusif aux gestionnaires. Pourtant, l’inspiration est comme le leadership, elle n’a rien à voir avec le titre. C’est une manière d’être, de savoir être présent et de communiquer.

Dans cet esprit, je puis vous assurer, ô employés, que lorsqu’un dirigeant me parle d’un de ses employés inspirant – pas dans ces mots précis évidemment – il lui accorde toujours une attention particulière. Il le prend comme référence, le cite et il considère ses idées plus attentivement. En fait, il l’affectionne.

Inspirer son boss ne veut pas dire le challenger à tous instants, bien qu’une fois de temps en temps ne fasse pas de tort. Ce n’est pas être un hyper performant, ce qui ne nuit pas non plus. L’inspiration est moins tangible, elle implique une énergie, elle suscite de l’intérêt, une certaine curiosité et elle génère du respect.

Inspirer son boss est une manière de se tailler une place de choix, bien sûr, mais c’est surtout une occasion de contribuer à l’ensemble de l’organisation. Si on sait éveiller une personne, les chances sont grandes que d’autres suivront.

Pour y arriver, on doit savoir communiquer qui on est et ce qui nous allume. Il faut sentir une réelle envie de partager et bien sûr, prendre le risque de s’exposer.

+++

En extra :

L’inspiration comme une contribution : Give and get.

Laisser un commentaire