La conscience en gestion

Pour bien gérer, motiver, engager, faire grandir et réussir, il y a toutes sortes d’incontournables, qu’on peut lire ici et ailleurs. Je ne me lasse jamais de les communiquer, de manière aussi constante qu’aimante.

Dans cet esprit, la to do list 8 règles de gestion selon Google est un bon indicateur des actions attendues en matière de bonne gestion actuelle. Toutefois, ce qu’on trouve très peu dans ces listes, ce sont les attitudes favorables qui devraient accompagnées les gestes.

Celle qui m’importe le plus n’est pas facile à décrire. Elle est abstraite et suscite parfois des réactions “anti-psycho-éso”. Mais bon, une fois de ma part n’est pas coutume. Il s’agit de la conscience. Pas dans le sens de moralité, mais plutôt en ce qui a trait à la qualité de notre présence. Notre disponibilité vraie et entière.

Disons que la conscience est la version “stop multitasking!” de notre esprit. On ferme nos idées en cours, on shutdown nos jugements, on met en veilleuse nos attentes spécifiques et nos réprimandes, on delete le passé et le futur. On aborde la communication l’esprit vierge, ouvert et accueillant.

Le plus fabuleux dans tout ça, c’est la contagion; notre disposition d’esprit engendre la même chez celui ou ceux avec qui on échange.

Être 100% là, c’est être connecté sur soi tout en étant conscient et attentif à l’autre ou aux autres. Une bulle se crée, une connexion s’établit. Le focus se maintient naturellement sur nos réelles priorités et la réception est accrue de part et d’autres. Tout est pus fluide. Plus rassurant. Tout devient possible.

La gestion consciente permet ainsi d’aligner la pensée, les émotions, les paroles et les actions. C’est l’intégrité et la cohérence qui prennent leur due place, puisqu’elles sont essentielles au ralliement durable d’une équipe, ainsi qu’à sa productivité.

Et par où on commence? Par le constat de son absence et par la volonté de l’installer. Déjà de constater qu’on est souvent “pas toutte là”, c’est plus de conscience.


Reste à prendre quelques respirations profondes, faire le vide, le vrai, et recommencer.

+++

En extra :

Parce que le calme de ceci passe aussi par la dimiution de cela : Multitasking takes toll on memory, study finds

La valeur d’être soi quand on gère : How to build your people

Si la notion, encore émergeante, de durabilité en matière de gestion humaine vous intéresse, Magali Legault sera de la journée Infopresse sur la gestion des talents :
Conference IP 2011 Communications Internes

Laisser un commentaire