Transparence

J’ai longtemps entretenu avec la vérité un rapport presque combatif. Il me la fallait à tout prix, au risque de compromettre certaines relations. À un moment, j’ai dû prendre conscience que j’étais davantage en réaction au mensonge, qu’obsédée par LA vérité.

J’ai alors plus ou moins consciemment bifurqué vers la transparence. Plutôt que de chercher inlassablement la vérité des autres, je m’en tiens donc aujourd’hui à la mienne et à son expression systématique.


Pas question ici d’une transparence d’enquête à la Wikileaks ou plus près de nous QuebecLeaks, ou encore de l’intégrité commandée par les médias sociaux. Je parle d’être branchée sur son authenticité dans le live de la vie.

Ce que ma transparence m’offre, généreusement:
Un esprit libre
La confiance d’autrui
La compassion
L’appui
La solidarité
La loyauté
Du leadership
Un accès privilégié à l’autre
Un accès à moi-même

Bien que tous ces acquis soient d’une richesse inouïe, je m’arrête sur deux d’entre eux, très profitables en milieu de travail, et plus encore quand on dirige.

L’accès à soi
Rouler sur la vérité et la transparence permet d’être plus naturellement en contact avec qui on est, ce qu’on veut et ce en quoi on croit. Garder le focus sur ces notions est précieux pour son équilibre personnel. Essentiel aussi quand vient le temps de rallier son monde.

L’esprit libre
La transparence en lien avec notre vérité est très simple. Stable, rassurante, elle ne nécessite pas qu’on l’adapte selon. Elle ne commande pas qu’on la « négocie » ou qu’on la gère. Et surtout, elle ne nous “gère” pas.

Cet espace de notre esprit, une fois libéré, peut servir à tant de choses : créer, développer, vendre, inspirer, réfléchir. Toutes ces actions sont payantes et elles verront des jours encore plus grands quand elles seront posées dans les conditions favorables.

+++

En extra:

Sur l’avantage de la transparence quand on gère: Transparency rules for motivating generation Y employees.

Sur le branding perso dans les médias sociaux: Transparency.

+++

MàJ: Trust? Be consistant.

Laisser un commentaire